Le club


Histoire du judo argentanais


démonstration en ville
démonstration en ville

C'est en 1970 qu'une section JUDO fut créée à la Maison des Jeunes et de la Culture (MJC) d'Argentan à l'initiative du directeur de l'époque Monsieur François ROUSSELET et du président du Conseil d'Administration (CA) Maître HUAUME. Une rencontre fut organisée par l'intermédiaire de Monsieur Bernard DUGAS (professeur de judo D.E.) entre Christian DELEU professeur et élève de Maître Jean PILORGE (professeur de judo et d'aïkido à Lisieux) et les responsables de la MJC. Cette rencontre se révéla positive et ainsi naquit le judo à Argentan un certain jour février de cette même année. Les premiers cours se déroulèrent dans la salle omnisports de l'Extension Est près de la caserne de gendarmerie mobile.

salle du Donjon
salle du Donjon

Très vite l'activité judo devint l'une des sections les plus dynamiques de la MJC, et en peu de temps,le nombre de pratiquants dépassa largement la centaine pour atteindre progressivement sa vitesse de croisière aux alentours de 200 judokas.

 

La section judo a adhéré dès sa création à la Fédération Française de Judo (FFJDA).     

Quelques temps plus tard la MJC se transforma en centre d'animation "LE DONJON" et l'activité judo changea de lieu de pratique. une petite salle (DOJO) avait été alors aménagée à la japonaise à l'arrière du centre d'animation actuel (EXR).

Cette petite salle ne faisait que 45m² mais il y avait une ambiance particulière et tous ceux qui ont pratiqué le judo à cette époque se rappellent de l'atmosphère qui y régnait, empreinte du code              d'honneur du BUSHIDO.

 

JIGORO KANO
JIGORO KANO

C'est aussi à cette époque que les premiers judokas argentanais ont eu la chance de profiter des conseils d'un jeune judoka japonais (Taizo FUJITA) originaire d'Hokkaido, venu en France étudier l'élevage des chevaux au haras de Roiville. Il est venu s'entraîner assez régulièrement avec les judokas argentanais pendant ces deux années d’étude.

 

Le DOJO étant vraiment petit, il a donc fallut déménagé dans le parc de l'ancienne maison Couinaud où 2 classes démontables désaffectées avaient été installées pour la section judo, les pratiquants bénéficiaient d’un outil de travail plus spacieux avec un tatami de 100m².

Malheureusement, après quelques années de tranquillité, ces classes n'étant plus aux normes de sécurité, et à nouveau la section

a déménagé pour la salle du "Mille Club" située derrière le foyer des jeunes travailleurs dans un espace restreint et vraiment inadapté à la pratique du judo. Mais ce ne fut que pour quelques temps car il y avait un projet de construction d'un DOJO spacieux accolé à la salle omnisports Jean LENOIR. Ce dojo est celui d’aujourd’hui et fut inauguré en 1978.

 

Quelques années plus tard, en 1989 l'activité judo pris son indépendance du centre d'animation pour devenir le JUDO CLUB ARGENTANAIS et c'est l'un des pratiquants de la 1ère heure qui en fut le 1er président, Monsieur André GANDAIS. Après son départ ce fut un autre judoka  qui lui succéda à la présidence du club 10 années durant, celui qui développa et permis l’envol du judo argentanais, Christian DELEU.